Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Séminaires > Séminaires 2017

Mardi 11 juillet 2017 à 11h00 en salle K118

Professeur Michel Benoit, IRPHE & Ecole Centrale Marseille Institut de Recherche sur les Phenomenes Hors Equilibre, Aix-Marseille Universite

Titre/Title : Contribution des interactions non-résonantes dans la dynamique d’évolution de champs de vagues monodirectionnels

Contact : Nicolas Mordant (équipe EDT)

Résumé/Abstract : En domaine océanique, les interactions dominantes sont de type résonnant et de 3ème ordre, et l’évolution du spectre de vagues est régie par une équation cinétique (Hasselmann, 1962 ; Zakharov, 1968). Dans l’objectif d’obtenir des modélisations plus précises pour les états de mer, on souhaite prendre en compte les interactions non-résonnantes -quasi-résonnantes en pratique- à 4 ondes. Un formalisme mathématique a été proposé récemment pour prendre en compte ces interactions non-résonnantes dans un cadre statistique par Annenkov & Shrira (2006) et Gramstad & Stiassnie (2013).
Afin d’isoler les contributions non-résonnantes, nous nous limitons ici à des trains de vagues monodirectionnels. Les modélisations (stochastiques) proposées par Annenkov & Shrira (2006) et Gramstad & Stiassnie (2013) sont comparées à des simulations à résolution de phase (déterministes) fondées sur une approche potentielle complètement non-linéaire (utilisant une méthode spectrale d’ordre élevé, HOS), avec l’objectif d’étudier les évolutions du spectre de vagues sur différentes échelles de temps de l’ordre de 10 à 1000 fois la période caractéristique des vagues.