Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Grands équipements > La plateforme tournante Coriolis

Présentation

- Information technique

Responsabilité

- Scientifique : Joël Sommeria
- Technique : Samuel Viboud

Généralité

La plateforme Coriolis, 13 m de diamètre, est la plus grande plateforme tournante au monde dédiée à la mécanique des fluides. Son activité principale est la modélisation expérimentale des écoulements géophysiques, avec prise en compte de la rotation de la Terre, en présence ou non de stratification en densité ou de topographie. Les grandes dimensions permettent d’approcher les régimes inertiels qui caractérisent la dynamique océanique, avec une faible influence de la viscosité et de la force centrifuge. Les expériences de laboratoire permettent ainsi de tester les modèles de dynamique océanique et de développer leurs paramétrisations physiques.

La plate-forme a été reconstruite, avec achèvement en 2014, sur le modèle de l’ancienne plate-forme construite en 1960, avec des performances améliorées.
- information sur le projet de reconstruction
- information sur le déroulement de la reconstruction.
- histoire de l’ancienne plate-forme.

Le matériel de mesure comporte des vélocimètres à ultra-sons, des profileurs de salinité et température. Les mesures sont de plus en plus axées sur le traitement numérique d’images. Les champs de concentration sont ainsi obtenus par fluorescence laser (LIF), et les champs de vitesse par corrélation d’images (PIV). Ces techniques permettent des mesures tridimensionnelles en volume par un système de balayage de plan laser.

La plateforme et son personnel sont liés à l’équipe MEIGE, Modélisation, Expériences et Instrumentation pour la Géophysique et l’Environnement. L’installation a cependant vocation à l’accueil de chercheurs extérieurs au niveau national et international. Elle est ainsi rattachée à deux ’Integrated Infrastructure Initiatives’ Européennes, Hydralab sur l’eau et l’environnement et EUHIT sur la turbulence. Des chercheurs d’institutions Européennes peuvent se faire financer des projets de recherche sur cette installation : contacter Joël Sommeria pour plus d’informations.

Une petite plaque tournante a été aussi installée pour l’enseignement et les démonstrations.

The Coriolis platform
The Coriolis platform
Photothèque CNRS M. Fresillon


Une nouvelle configuration de canal annulaire est prévue pour étudier le transport et la morphodynamique sédimentaire dans une ’rivière’ sans effet d’entrée.

configuration de canal annulaire avec entrainement par disques en rotation

Quelques photographies prises lors de la reconstruction :

Chantier de construction le 20/10/2012
Emplacement de la plate-forme tournante et les cuves de stockage
Rail periphérique en cours de fabrication
Axe central
Vue du batiment, partie bureau
Emplacement de la plate-forme tournante et les cuves de stockage, fév 2013