Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Séminaires > Séminaires 2017

Mardi 28 février 2017 à 11h00 en salle K118

Alexandre Stegner, Laboratoire de Météorologie Dynamique, Ecole Polytechnique, Paris

Titre/Title : Impact de la bathymétrie sur la formations de méandres et de tourbillons côtiers issues d’un courant instable.

Contact :Joel Sommeria (équipe MEIGE)

Résumé/Abstract : L’influence de la pente bathyméItrique sur la stabilité des courants côtiers et la formation de méandres non-linéaires et de tourbillons est abordé à l’aide d’analyses de stabilité linéaire, d’expériences de laboratoire et de simulations numériques. La pente bathymetrique induit différents régimes d’instabilité du courant côtier qui peuvent amplifier ou quasiment annuler le transport côte-large. Pour ce système particulier les effets de la stabilisation non-linéaire peuvent fortement modifier la vision obtenue à partir des analyses de stabilité linéaires. Si deux régimes d’instabilité linéaires contrôlent principalement la croissance des perturbations initiales, trois types de structures dynamiques peuvent apparaître au final : des tourbillons cohérents, des méandres côtiers et un régime d’écoulement quasi-unidirectionnel. Seuls ces régimes non-linéaires sont identifiables à partir d’observations océaniques haute résolution (principalement les images de température de surface). C’est la raison pour laquelle nous avons concentrés nos efforts sur la classification des ces régimes non-linéaires. Deux nombre adimensionnels ont été identifié comme étant des paramètres clefs de l’espace des phases des structures non-linéaires : le rapport d’aspect verticale (gamma) qui contrôle la structure barocline du courant côtier et un paramètre de topographie (Tp). Ce dernier est construit comme le rapport de la vitesse
de phase des ondes de Rossby topographique sur la vitesse caractéristique du jet côtier.

Portfolio