Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Présentation > Projets > Éoliennes flottantes OWLWIND

Éoliennes flottante OWLWIND

PNG - 191.8 ko

CONTEXTE

L’augmentation significative de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique européen et mondial nécessitera de recourir massivement à l’énergie éolienne, compte tenu de la rareté des gisements de pétrole à faible profondeur. L’éolien dans sa forme offshore flottant est ainsi déjà couramment utilisé dans le monde et destiné à se déployer en masse. D’ici 2030 en France, 21 GW seront installés en éolien, dont 6 GW installés en offshore flottant, ce qui correspond à environ 880 machines.

TECHNOLOGIE
L’éolienne proposée consiste en l’association de deux turbines à axe vertical (Vertical Axis Wind Turbines : VAWTs) jumelles contrarotatives posées sur un flotteur. Les structures de maintien profilées des deux rotors masquent ses composants qui sont sources de dissipation aérodynamique. Le tout forme un aérogénérateur pouvant fournir une puissance électrique de l’ordre de 5MW.

AVANTAGES
Le choix de VAWTs permet d’assurer un accès aisé aux organes de commande et à la génératrice ainsi qu’une stabilité accrue sans que l’efficacité de l’éolienne ne soit pénalisée. Grâce au design innovant de cette éolienne, les performances sont comparables à celles des turbines à axe horizontal disponibles sur le marché (HAWT). Les structures de maintien induisent de plus une portance allégeant des efforts transmis au flotteur.

MATURITÉ
L’étape de maturation a permis de valider les performances du design de la turbine par rapport aux turbines à axe vertical couramment utilisées (turbine en H).
Ce design inédit permet à cette nouvelle turbine de surpasser de 50% les performances des turbines en H. Un projet de recherche et développement visant à valider l’architecture globale de l’éolienne a ainsi été soumis pour un financement à l’ANR (Appel d’offre France énergie marine).

APPLICATIONS
L’ensemble des avantages de cette technologie permet donc d’envisager : d’une part, une densification des parcs éoliens offshores grâce à une réduction des effets de sillage résultant de la juxtaposition des turbines jumelles ; d’autre part, une réduction des coûts de production et de maintenance des machines. Cette technologie devient de cette façon très compétitive face aux autres moyens de production d’énergie.