Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2016

Mercredi 13 juillet juin 2016, soutenance de thèse de Favio DOMINGUEZ - 14h00, Salle 124, institut ISTerre

Simulation numérique de parcs d’hydroliennes à axe vertical carénées par une approche de type cylindre actif

Encadrants

- Christophe CORRE, Professeur de l’école centrale de Lyon (PR Grenoble-INP en début de thèse), directeur
- Jean-Luc ACHARD, Directeur de recherche émérite au CNRS, co-directeur,
- Jerônimo ZANETTE, collaborateur externe et membre fondateur d’HydroQuest

Résumé

La récupération, grâce aux hydroliennes, de l’énergie cinétique de courants marins et fluviaux constitue une source d’énergie renouvelable considérable et prédictible. Les méthodes de simulation adaptées à la prédiction de l’écoulement autour d’une hydrolienne isolée sont trop coûteuses pour être appliquées à des parcs de machines. Un modèle simplifié est développé pour décrire l’effet du rotor de la turbine sur l’écoulement. La performance de l’hydrolienne est prédite par un calcul stationnaire incluant des termes sources distribués dans un anneau rotor virtuel et qui intègrent effets du carénage et fonctionnement de chaque rotor à vitesse de rotation optimale. Le modèle est validé par comparaison avec des simulations haute-fidélité : il fournit une estimation fiable de la puissance produite pour un coût réduit de plusieurs ordres de grandeur. Ce modèle est appliqué à l’analyse de la puissance produite par une rangée d’hydroliennes dans un canal ainsi qu’à une ferme marine.