Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Équipes > Equipe MEIGE : Modélisation, Expériences et Instrumentation pour la Géophysique et l’Environnement > Outils et Moyens > Installations expérimentales

Installations expérimentales

L’équipe MEIGE utilise un certains nombres d’installations expérimentales dont certaines sont de grands équipements, c’est le cas notamment de :

- La plaque Coriolis,

La plateforme Coriolis, 13 m de diamètre, est la plus grande plaque tournante au monde dédiée à la mécanique des fluides en rotation. Celle-ci a été construite en 1960 pour modéliser les courants de marée dans la Manche. Elle fut réaménagée et instrumentée pour étudier la dynamique des fluides en rotation à la fin des années 1980. Depuis 1996 des contrats Européens successifs en ont fait un pôle international, accueillant de nombreux chercheurs étrangers.

L’activité principale de la plateforme Coriolis est la modélisation expérimentale des écoulements géophysiques, avec prise en compte de la rotation de la Terre, en présence ou non de stratification en densité ou de topographie. Cette plate-forme est actuellement en reconstruction dans de nouveau locaux, la mise en service étant prévue fin 2013.

- Le canal à houle,

Le canal à houle du LEGI est un canal en verre de 36m de long de 2m de profondeur et de 0.5m de largeur. Il est équipé d’un batteur piston déplacé par un vérin hydraulique permettant d’engendrer aussi bien des ondes monochromatiques qu’irrégulières. Cette installation est utilisée pour toutes les études sur la morphologie des plages de sédiments sableux et l’hydrodynamique (courants moyens et turbulence) de la zone affectée par le déferlement bathymétrique. Ces dernières sont partie intégrante d’un projet PATOM.

- Le bassin à houle multi-directionnelle du LHF (GINP/ARTELIA).

Construit en 1991, le bassin à houle du LHF est implanté dans les locaux de SOGREAH à Pont-de-Claix, société d’ingénierie spécialiste des problématiques liées à l’eau, l’environnement, l’énergie et l’aménagement urbain.

L’équipe utilise également un certains nombre d’installations expérimentales, telles que :

- La cuve tournante,

- Le canal à pente variable,

- La cuve à grille oscillante.


- Le projet Hydralp :
Ce projet regroupait une rénovation complète du bassin à houle multi-directionnelle du LHF et la construction de la nouvelle plate-forme Coriolis, ainsi que les développement instrumentaux communs réalisés par l’équipe ainsi que par les laboratoires voisins ISTERRE et IRSTEA/ETNA. Ce projet soumis à Equipex en 2010 et 2011 a été classé au seuil des derniers projets acceptés, mais malheureusement pas retenu. La plate-forme Coriolis a toutefois reçu un autre financement, et une soumission sous une autre forme de l’ensemble du projet est cependant prévue.

En savoir plus