Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels




Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Accueil > Équipes > Equipe MOST : MOdélisation et Simulation de la Turbulence > Recherches en cours

Fiabilité des simulations numériques et évaluation des incertitudes : application à la reconception de centrales hydrauliques

Thèse d’Olivier Brugière (financement ADEME) en collaboration avec Alstom Hydro France

Résumé du projet

Cette thèse est en lien avec les projets actuels de développement de l’hydroélectricité en France. A ce titre, ce projet de recherche est en relation avec les activités du pôle de compétitivité Tenerrdis et s’inscrit dans le programme « Production d’électricité à partir de sources renouvelables » de l’ADEME. L’hydroélectricité représente 95 % de l’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables en France. Elle constitue par excellence l’énergie du développement durable. En France, le développement de l’hydroélectricité passe désormais par le remplacement des anciennes turbines par des turbines plus performantes. Ce sont les projets de reconception que mène Alstom Hydro France. Pour que ces projets soient économiquement viables, il faut pouvoir s’assurer de la fiabilité des études numériques menées lors de la conception. C’est l’objectif de la thèse proposée. En effet, cette thèse vise à développer des outils de mesure de fiabilité des simulations numériques et à quantifier les incertitudes des simulations de façon similaire aux barres d’erreurs accompagnant les mesures expérimentales. La quantification de ces incertitudes nécessite des compétences fortes en mécanique des fluides, simulation numérique et en mathématiques appliquées.

Lien vers le "forge" de la thèse.