Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Équipes > Equipe MEIGE : Modélisation, Expériences et Instrumentation pour la Géophysique et l’Environnement > Diffusion scientifique > Dernières thèses soutenues

Etude en laboratoire d’un courant de gravité turbulent sur un talus continental

Sabine Decamps 9 décembre 2005

La dynamique des courants de gravité turbulents sur une pente uniforme en rotation est analysée par des expériences. Ces écoulements denses jouent un rôle important en océanographie dans le renouvellement des eaux profondes qui font parties du cycle de convection thermohaline global. La grande cuve tournante Coriolis (LEGI) permet d’étudier à l’échelle du laboratoire un courant de gravité en similitude avec les échelles océaniques.
La propagation de ces courants est fortement influencée par la rotation et le mélange turbulent avec le milieu ambiant, et sa dynamique est instable. Les interactions entre le courant et le milieu ambiant liées aux phénomènes d’entraînement et d’extraction de fluide, contrôlent la position de stabilisation du courant le long des côtes, sa densité et sa vitesse. Des lois d’échelle basées sur la conservation du flux de flottabilité sont proposées, décrivant l’évolution des principales caractéristiques de l’écoulement le long de la pente.
Elles montrent le caractère auto-similaire du courant de gravité. L’analyse des résultats expérimentaux permet de vérifier ces lois et d’étudier la structure turbulente de l’écoulement.
Des instabilités de plus grande échelle sont observées, générant des tourbillons cycloniques qui sont également visibles dans les écoulements océaniques. Leur étude permet de suggérer le mécanisme de leur formation. Les résultats expérimentaux sont comparés par similitude aux mesures in-situ du courant dense s’écoulant par le détroit du Danemark.

Voir en ligne : Fichier pdf