Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Équipes > Equipe MEIGE : Modélisation, Expériences et Instrumentation pour la Géophysique et l’Environnement > Domaines d’application > Physique des processus

Théorie linéaire de l’émission d’ondes internes par un objet oscillant.

Le contexte théorique
d’une topographie oscillante dans un fluide uniformément stratifié au repos a été considéré par B.
Voisin. La théorie, linéaire, que B. Voisin a développée, se distingue de la littérature par sa
capacité à prendre en compte des effets jusque là négligés : tridimensionnalité, instationnarité,
champ proche et modification de la masse ajoutée de la topographie par la stratification du fluide.
Tous ces effets sont présents dans l’océan. L’application de la même approche à la diffraction par
un obstacle est en cours (ANR PIWO).

Des expériences ont été réalisées par J.-B. Flor en collaboration avec E. Ermanyuk
(professeur invité). Elles mettent en jeu une sphère oscillante et démontrent de façon frappante la
supériorité de la nouvelle théorie par rapport aux théories existantes (Figure 1). À l’occasion de ces
expériences, une nouvelle méthode de mesure des ondes internes a été développée, reposant sur
l’emploi conjoint de plans laser et de plans de colorant.