LEGI - UMR 5519
Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels


Partenaires

CNRS
Université de Grenoble Alpes


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Présentation > Informatique

Informatique

Le laboratoire LEGI est historiquement un laboratoire ayant un très fort ancrage expérimental. En cela, ses grands équipements sont remarquables. Cependant, dès les années 1980, le calcul numérique s’est développé en utilisant des moyens centralisés sur le campus. Puis, l’informatique a envahie petit à petit le laboratoire comme partout ailleurs...

Aujourd’hui, l’informatique est principalement structuré autour de trois thématiques complémentaires.

Développement et Calcul

De nombreux codes de calcul sont développés en interne, les chercheurs utilisent aussi des codes industriels. Il s’agit donc de poursuivre et de renforcer le développement en interne sur ces compétences afin de les adapter au mieux aux architectures des calculateurs d’aujourd’hui (cluster).

A noter que le laboratoire utilise prioritairement sa propre forge sur laquelle une petite partie des codes sont public.

Personnels techniques référents :

Système et Réseau

Le parc informatique du laboratoire a dépassé il y a plusieurs années les 300 équipements branchés sur son réseau. Il s’agit de faire en sorte que l’informatique fonctionne et que les ordinateurs dialoguent entre-eux via les réseaux.

Personnels techniques référents :

Asservissement et Acquisition

Rare sont les équipements expérimentaux aujourd’hui ne faisant pas appel à l’informatique : pilotage, acquisition, vidéo... Ces outils sont spécialisés et fort liés à la nature même des expériences et des équipements. En un sens, l’informatique instrumentale est proche de l’informatique industrielle. Cette thématique est naturellement intégré au LEGI par les personnes travaillant autour de l’instrumentation.

Personnels techniques référents :

Naturellement, à vouloir mettre les choses dans des cases, il ne faudrait pas en déduire que les domaines sont cloisonnés. Dans de nombreux projets, une personne est obligée de faire un peu des deux, voire des trois informatiques de manière concomitante. Par ailleurs, si les personnes référentes sont plus spécialisées sur un thème que sur un autre, ce ne sont pas les seuls maîtres en la matière. Il est à noter, en effet, que l’ensemble des chercheurs et des personnels techniques ont acquis au cours des années une grande compétences en ces domaines.

Dans de nombreuses entreprises apparaît une autre thématique importante : l’informatique de gestion. Heureusement, nous ne sommes qu’utilisateurs d’outils qui nous sont fournis par l’Université de Grenoble (pour l’UJF ou Grenoble-INP) et par le CNRS.