LEGI - UMR 5519
Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels


Partenaires

CNRS
Université de Grenoble Alpes


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Équipes > Equipe MOST : MOdélisation et Simulation de la Turbulence > Recherches en cours

Recherches en cours

Les travaux de recherche en cours dans l’équipe MoST.

Simulations numériques d’écoulements multiphasiques

Projet institut Carnot "Energies du futur"

Résumé du projet La puissance des calculateurs actuels permet d’envisager désormais des simulations instationnaires de la turbulence pour des écoulements de plus en plus complexes. Une des nouvelles complexités prise en compte est la présence de deux phases fluides dans les configurations d’écoulements étudiées. Parmi ces configurations, la fragmentation en gouttes d’un liquide soumis au cisaillement d’un fort courant gazeux tient une place importante étant donné son intérêt dans le domaine de la (...)

Lire la suite

Développement de modèles de turbulence pour la simulation numérique instationnaire du Soleil

Projet CIBLE

Résumé du projet La puissance des calculateurs actuels nous permet d’envisager désormais des simulations instationnaires de la turbulence pour des écoulements de plus en plus complexes. On doit donc être capable de proposer des outils de simulation instationnaire performants. La SGE est un de ces outils. Elle permet d’accéder aux instationnarités de l’écoulement dans des configurations réalistes. Cependant, elle nécessite un effort de modélisation pour fermer les équations résolues. En effet, avec (...)

Lire la suite

Simulation of Scalar by Large Eddy Simulation : development and application

Projet ANR : SCALES

Résumé du projet Dans le domaine de la mécanique des fluides, pour de nombreuses problématiques scientifiques et pour de nombreuses applications industrielles, l’un des verrous majeurs reste la prédiction de la dynamique d’un scalaire transporté par un écoulement turbulent. Le champ scalaire peut être utilisé pour décrire un champ de température pour des problèmes thermohydrauliques. Il peut aussi représenter la concentration d’une espèce chimique ou d’un polluant lorsque l’on traite des applications (...)

Lire la suite

Fiabilité des simulations numériques et évaluation des incertitudes : application à la reconception de centrales hydrauliques

Thèse d’Olivier Brugière (financement ADEME) en collaboration avec Alstom Hydro France

Résumé du projet Cette thèse est en lien avec les projets actuels de développement de l’hydroélectricité en France. A ce titre, ce projet de recherche est en relation avec les activités du pôle de compétitivité Tenerrdis et s’inscrit dans le programme « Production d’électricité à partir de sources renouvelables » de l’ADEME. L’hydroélectricité représente 95 % de l’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables en France. Elle constitue par excellence l’énergie du développement durable. En France, (...)

Lire la suite