Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2014

Vendredi 28 novembre 2014, soutenance de thèse de Gildas MAINSANT - 13h00, Amphithéâtre K118, site Bergès ENSE3

Encadrant

- M Julien Lesommer,
Chargé de recherche, CNRS, directeur de thèse

Résumé

Les tendances climatiques récentes montrent un r réchauffement et un adoucissement des couches de surface dans la r ́gion du courant circumpolaire antarctique (ACC). Sur la même période, les vents d’ouest pilotant la circulation de l’océan Austral ont significativement augmentés. Cette augmentation est en partie li ́e à l’intensification du mode annulaire austral (SAM), principal mode de variabilité atmosphérique au sud de 20°S.

Dans cette thèse, on s’intéresse à comprendre les effets de la tendance positive du SAM sur les propriétés des masses d’eau formées dans la région de l’ACC. A cette fin, on met
en place une stratégie de simulations régionales couplées océan-glace de mer et forcées par une série de scénarios atmosphériques perturbés. Les scénarios atmosphériques sont construits à partir de réanalyses atmosphériques afin de décrire les différentes composantes (dynamiques et thermodynamiques) des changements liés au SAM.

En réponse à l’intensification du SAM, les simulations montrent une forte salinisation de la couche de mélange océanique ainsi que des eaux modales (SAMW) et intermédiaires (AAIW). L’essentiel de ces changements peut être attribué aux composantes dynamiques du SAM. Dans les régions saisonnières englacées, les composantes thermodynamiques du SAM peuvent jouer un rôle important (en particulier en mer d’Amundsen et en mer de Weddell). Les simulations montrent également le rôle clef joué par la glace de mer dans la médiation des changements atmosphériques vers l’océan intérieur. Ces résultats
de simulations suggèrent que le SAM ne serait pas le seul pilote des tendances climatiques récentes dans l’océan Austral.

Mots-clés

Océan Austral, flux air-mer de chaleur et d’eau douce, Mode Annulaire Austral, masses d’eau océaniques, modèle numérique régional couplé océan-glace de mer