Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Équipes > Equipe MEIGE : Modélisation, Expériences et Instrumentation pour la Géophysique et l’Environnement > Thèmes de recherche > Processus de couche limite & turbulence géophysique

Turbulence Géophysique : Rotation & Stratification

La dynamique des fronts et la formation des tourbillons intenses, le mélange et les effets de dissipation sont des effets clés pour la prédiction météorologique et la simulation dynamique de l’océan, notamment pour le bilan d’énergie cinétique global et la simulation du climat. Différentes instabilités, l’émission des ondes de petites échelles et la présence des couches d’Ekman, ont été étudiés numériquement, et en laboratoire pour un fluide bi-couche en rotation différentielle.

Simulation de la couche limite d’un courant de bord Est avec un modèle Shallow-Water pour différentes valeures de viscosité (croissantes de gauche à droite)

Mesure du champ de vitesse et mise en évidence expérimentale de la turbulence induite par la focalisation d’ondes inertielles générées par l’oscillation d’un tore dans un écoulement en rotation