Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Équipes > Equipe EDT : Ecoulements Diphasiques et Turbulences > Thèmes de recherche > Particules, inclusions, écoulements dispersés

Concentration préférentielle de particules inertielles

A. CARTELLIER, M. BOURGOIN en collaboration avec A. ALISEDA, Univ. of Washington
L’une des propriétés les plus remarquables du transport turbulent d’une population de particules inertielles (de densité supérieure à celle du fluide) telle que de petites gouttelettes d’eau dans l’air est leur tendance à la ségrégation et à la formation d’amas. Le mécanisme précis de ce phénomène reste à être élucidé bien qu’il soit admis que le couplage entre la dynamique inertielle des particules et les structures multi-échelles de la turbulence joue un rôle de premier plan. Nous menons au sein de l’équipe une étude expérimentale de la concentration préférentielle de gouttelettes d’eau dans une turbulence de grille (passive et active). Nous avons notamment développé une méthode originale d’analyse du champ de concentration des particules par analyse de Voronoï (PoF 2010, IJMF 2012, PRE 2012), qui s’est révélée particulièrement riche.

Voronoi Tesselation of inertial water droplets in active grid generated turbulence
Voronoi Tesselation of inertial water droplets in active grid generated turbulence