Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2014

Vendredi 26 septembre 2014, soutenance de thèse de Guillaume MERCIER - 10h00, Amphithéâtre K118, site Bergès ENSE3

Modélisation de parcs d’hydroliennes à flux transverse avec une méthode d’équivalence

Encadrant

- M Thierry Maître
Maître de conférence de Grenoble-INP, Co-directeur de thèse
- M Christian Pellone
Chargé de Recherche CNRS, Directeur de thèse

Résumé

La présentation traitera de la modélisation simplifiée d’hydroliennes pour le calcul et l’optimisation de parc. La méthodologie développée permet l’estimation précise de la puissance produite par un groupe de turbine dans un écoulement. Elle s’appuie sur des simulations en modèle de turbulence RANS de la géométrie fine en 2D, réalisée avec le solveur open source Code_Saturne, ainsi que sur des mesures expérimentales sur modèle réduit. Les hydroliennes sont représentées par des termes équivalents de quantité de mouvement, calculés à partir d’une paramétrisation de l’écoulement local. L’étude met également en lumière les phénomènes physiques d’influence sur la réalimentation en vitesse dans le sillage des hydroliennes à flux transverses et les stratégies pour leur modélisation.