Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Présentation > Bâtiments > Performances énergétiques et environnementales > Objectifs

Objectifs

Voici le descriptif des performances énergétiques et environnementales visées pour le projet GEMME-Coriolis selon le programme HQE réalisé par l’assistant maître d’ouvrage AMO HQE.

NB : ce programme donne des propositions de solutions techniques, les items écrits en italiques sont des propositions finalement non retenues

Démarche HQE

L’objectif du maître d’ouvrage est d’inscrire la réalisation de cette opération GEMME-Coriolis dans une démarche globale de développement durable, visant à :
- Préserver les ressources naturelles en recherchant une limitation des
besoins énergétiques du bâtiment,
- Assurer des conditions de confort et de santé optimales pour
l’occupant-e,
- Induire des « éco-comportements » de la part des usagers et du
gestionnaire.

Pour ce faire, et afin de sceller ses engagements et d’assurer de bonnes
pratiques environnementales au cours de l’opération, le maitre d’ouvrage
souhaite s’engager dans une démarche HQE®, intégrant la mise en œuvre
d’un Système de Management Environnemental.

Ce cahier des charges pour la qualité environnementale est décrit dans
le tableau ci-joint (grille des 14 cibles) où sont résumées les 5 cibles très performantes (TP) :

HQE 14 cibles
tableau des 14 cibles HQE pour le projet GEMME-Coriolis

On voit que dans le projet, 5 des cibles sont très performantes (TP), 5 autres sont performantes (P) et les 4 qui restent sont réglementaires (R). Les documents techniques de la démarche HQE sont accessibles dans la bibliographie.


Cibles très performantes (5)

Cible 4 : gestion de l’énergie

La gestion de l’énergie est l’un des points essentiels de ce bâtiment. Il est en effet prévu d’atteindre une consommation énergétique ne dépassant pas les 50 kWh(ep)/m²/an, ce qui correspond aux exigences d’un Bâtiment Basse Consommation.

Ainsi, l’enveloppe du bâtiment devra être à haute performance, aussi bien en été qu’en hiver.
Il est en effet prévu d’atteindre un coefficient thermique (U) inférieur à 0,2 W/m².K, soit la moitié de celui exigé par la réglementation thermique de 2005, actuellement en vigueur.

Pour cela, les ponts thermiques seront traités, l’étanchéité à l’air devra être bonne (I4 inférieur à 0,8m3/h/m²) et les apports solaires importants, grâce à une surface vitrée assez élevée, de l’ordre de 18% (sauf pour le hall d’expérimentation Coriolis qui ne nécessite aucun apport solaire).
L’isolant apportera aussi de l’inertie pour tous les bâtiments.
Le chauffage se fera par rayonnement.
Des systèmes de récupération d’énergie seront mis en place, tels que :

- pour les besoins de chauffage, sera utilisée l’énergie calorifique dégagée par la salle serveur,
- les Centrales de Traitement d’Air (CTA) seront associées à de la ventilation double-flux (VMC DF)

Pour le rafraîchissement de GEMME, sont prévus :
- des protections solaires extérieures,
- un système de ventilation naturelle.

Au niveau de l’éclairage, l’utilisation de lampes basse consommation, de capteurs de présences et la valorisation des apports solaires contribueront à limiter la consommation d’éclairage.

Cible 2 : choix des matériaux et procédés de construction

En ce qui concerne le choix des matériaux, il a été décidé d’utiliser des produits de bonne qualité sanitaire, c’est à dire sans produits nocifs, non cancérigène, limitant la présence de bactéries et demandant un entretien « naturel » (peinture de type minérale, utilisation du PVC limité, revêtement de sol sans plastifiant, utilisation d’isolant à fibre végétale, etc...).
Pour les procédés de construction, l’utilisation d’assemblage à la place du collage sera privilégiée autant que possible, de même pour la préfabrication. Les huiles de décoffrages seront de type végétales et 70% des matériaux utilisés pour la construction devront être recyclables. Enfin, l’énergie grise du bâtiment devra être faible (énergie utilisée pour la construction du bâtiment).

Cible 8 : confort hygrothermique

Pour éviter les surchauffes l’été, plusieurs solutions seront apportées, dont :

- des protection solaires au niveau des vitrages
- une bonne répartition des surfaces vitrées sur les parois
- une toiture végétalisée
- un système de puits canadien

De plus, l’orientation des parois et la disposition des pièces est importante.
La température dans les locaux en période d’occupation ne devra pas dépasser les 28°C plus de 40 h dans l’année, et ne devra jamais être supérieure à 29°C.

Cible 10 : confort visuel

Pour le confort visuel, il a été choisi de favoriser au maximum la lumière naturelle, dans les bureaux comme dans les couloirs.
Au niveau de l’éclairage artificiel, il est prévu d’atteindre un éclairement de 350 lux, avec un dispositif permettant de régler l’intensité lumineuse selon la luminosité naturelle.
Pour le bâtiment GH, les sheds seront conservés, car ils permettent un apport de lumière naturelle important.

Cible 5 : gestion de l’eau

Les nouveaux bâtiment Gemme et Coriolis seront équipés d’un système de traitement des eaux pluviales.
De plus, des économies de consommation d’eau seront obtenues en mettant en place des réducteurs de pression sur les robinets et en réalisant une récupération des eaux de pluie (sur le bâtiment Gemme). Enfin, pour limiter les fuites d’eau (induisant des surconsommations), les tuyauteries devront être faciles d’accès.


Cibles performantes (5)

Cible 3 : chantier à faibles nuisances

charte chantier à faibles nuisances

De ce point de vue, l’AMO HQE a demandé que :
- le personnel travaillant sur chantier soit sensibilisé à ce propos
- les nuisances acoustiques soient limitées
- l’enpoussièrement et la présence de boue soient limité sur chantier.
le stockage des matériaux et des déchets soit le mieux géré possible
- Une charte de chantier à faibles nuisances à été mise en disposition (voir plus)

Cible 8 : gestion des déchets

Le tri des déchet après chantier sera effectué avec la mise en place d’un local constitué de quatre bennes pour les déchets suivants :
- Papiers et cartons
- DIB non recyclables
- Métaux
- Encombrants

Le sol et les parois du local seront imperméables et imputrescible.

Cible 9 : confort acoustique

Au niveau acoustique, il est prévu de prêter une attention particulière pour les bruits d’impact.
L’isolation phonique dans les locaux devra être d’un niveau soigné.
Une attention particulière sera prêtée pour le bâtiment GH au niveau de l’expérimentation « cavitation », qui génère une source de bruit importante.

Cible 12 : qualité sanitaire de l’air

Pour avoir une bonne qualité de l’air, il est prévu de réduire de façon importante les émissions de polluants avec des matériaux intérieur appropriés, voir même d’utiliser des plantes pour la dépollution de l’air. Une bonne ventilation pour le bon renouvellement et la filtration de l’air est aussi primordiale.

Cible 13 : qualité sanitaire des espaces

L’exigence en matière de qualité des espaces est la même que celui de l’air, avec en plus une exposition à des sources électromagnétiques limitée pour les utilisateurs.


Cibles réglementaires (4)

Cible 1 : relation du bâtiment avec son environnement immédiat
Le thème a été divisé selon les 4 critères suivants :
- La limitation des risques de nuisance du bâtiment (nuisances sonores, dégradation de la vue, gestion des véhicules entrants et sortants...)
- La prise en compte des paramètres locaux d’analyse du site (orientation, vents dominants, masques environnants...)
- Les aménagements extérieurs (espaces verts préservés au maximum, surfaces imperméables limitées, cheminements extérieurs protégés des intempéries...)
- L’ accessibilité du site (parkings vélos reliés aux voies cyclables, accessibilité aisée pour les personnes à mobilité réduite...)

Cible 7 : entretien et maintenance
Les matériaux en façades ne devront nécessiter d’aucun entretien régulier, et devront avoir une durée de vie prolongée.
L’aménagement des locaux devra permettre une accessibilité aisée.
L’installation d’une GTB permettra de gérer l’ensemble des équipements techniques.

Cible 11 : confort olfactif
Aucune donnée particulière n’a été donnée à ce sujet.

Cible 14 : qualité sanitaire de l’eau
Aucune donnée particulière n’a été donnée à ce sujet.