Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2013

Lundi 4 février 2013, soutenance de thèse d’Etienne ROGNIN - Amphithéâtre P015, Phelma Polygone, 23 rue des Martyrs, Grenoble

Caractérisation et applications des écoulements de polymères en films minces nanoimprimés

Le lundi 4 février 2013 à 14h
- Lieu : Phelma Polygone, 23 rue des Martyrs, Grenoble. Amphithéâtre P015 (cf. plan ci-joint, où carte)

Thèse préparée au sein du CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives) / DOPT (Département d’Optronique) / LCE (Laboratoire des Composants pour l’Éclairage), du LEGI (Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels) et du SIMaP (Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés), dans l’École Doctorale IMEP2 (Ingénierie, matériaux, mécanique, énergétique, environnement, procédés, production).

Membres du jury

- M. Didier CHAUSSY, Professeur, LGPP (Grenoble), Président
- Mme. Véronique BARDINAL, Chargée de Recherche HDR, LAAS (Toulouse), Rapporteur
- M. Pierre GILORMINI, Professeur, PIMM, ENSAM (Paris), Rapporteur
- M. Arne SCHLEUNITZ, Ingénieur Recherche, MRT GmbH (Berlin), Examinateur
- M. Laurent DAVOUST, Professeur, SIMaP (Grenoble), Directeur de la thèse
- M. Stefan LANDIS, Expert Senior, CEA (Grenoble), Co-encadrant de la thèse

Résumé

Cette thèse présente des résultats théoriques et expérimentaux portant sur des écoulements à l’échelle nanoscopique de polymères fondus. L’étude analytique et numérique de l’écoulement d’un film de polymère, préalablement nanostructuré par nanoimpression puis recuit au dessus de sa température de transition vitreuse, a permis de dégager différentes dynamiques de nivellement selon la topographie initiale du film. Certaines ont été appliquées à l’élaboration d’éléments optiques par recuit de nanostructures complexes. Une méthode de mesure de la viscosité Newtonienne et du temps terminal de relaxation d’un polymère déposé en film mince a également pu être développée. Enfin, un travail exploratoire portant sur un procédé de nanoimpression sans épaisseur résiduelle par démouillage est présenté. L’accent a porté sur le calcul précis de la pression de disjonction dans un milieu stratifié en utilisant la théorie moderne de Lifshitz basée sur les propriétés optiques des matériaux en interaction.

Portfolio