Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Présentation > Informatique > Développement et Calcul

Exemple de simulation 2D instationnaire

Les exemples suivants ont été réalisé dans l’équipe Energétique sous la direction d’Eric Goncalves.
Ils utilisent le code maison EUDIPH développé en Fortran 90.
Il s’agit d’un petit code pour mettre en place et tester rapidement des modèles.
Celui-ci est donc pour le moment séquentiel (1 CPU / 1 coeur).

Collapse de quatre bulles de vapeur par une onde de pression

Cet exemple montre le collapse de quatre bulles de vapeur par une onde de pression.

Quatre bulles de vapeur entourées de liquide sont placées dans un domaine carré. Les deux fluides sont à saturation. Un piston engendre une onde pression sur le bord gauche provoquant la condensation des bulles.

Le calcul est une simulation 2D compressible non visqueuse instationnaire avec un modèle de changement de phase de type transport de taux de vide.
La taille du maillage est de 401x401 noeuds avec un pas de temps réel à 10-7 s.
Le temps simulé est de 10 ms.

La figure représente l’évolution de la fraction volumique de vapeur au cours du temps, entre l’instant initial t=1 ms et l’instant final t=6ms.

Le calcul est effectué sur le cluster Xeon Calcul3 et a tourné environ pendant 5h.

Instabilité d’interface de Richmeyer-Meshkov

Cet exemple montre l’interface entre de l’eau et de l’air se déplaçant initialement à 200 m/s. Cette interface impacte alors le mur de gauche et une onde de choc est générée, qui interagit alors avec l’interface créant une instabilité dite de Ritchmeyer-Meskov (instabilité entre un fluide léger et un fluide lourd).

Il s’agit d’une simulation 2D compressible non visqueuse instationnaire avec un schéma à capture de choc.
La taille du maillage est de 1201x401 noeuds.
avec un pas de temps à 10-7 s.
Le temps simulé est de 8 ms.

La figure représente le gradient de masse volumique en niveau de gris (visualisation de type Schlieren) au temps t=8 ms.

Le calcul est effectué sur le serveur Xeon Calcul3 du LEGI.