Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2012

Jeudi 11 octobre 2012, soutenance de thèse de Jean DECAIX - 14h30, Salle D316, site Bergès

Modélisation et simulation de la turbulence compressible en milieu diphasique : application aux écoulements cavitants instationnaires

Membres du jury

- Mme Maria Vittoria SALVETTI, Professeure associée à l’université de Pise, Rapporteur
- Mme Paola CINNELA, Professeure à l’ENSAM Paris Tech, Rapporteur
- Mr Mohamed FARHAT, Maître d’enseignement et de recherche à l’EPFL, Examinateur
- Mr Jean-Paul DUSSAUGE, Directeur de Recherche du CNRS, Laboratoire IUSTI, UMR 6595, Examinateur
- Mr Christophe CORRE, Professeur à l’INP Grenoble
- Mr Eric GONCALVES DA SILVA, Maître de conférence à l’INP Grenoble, Directeur de thèse

Résumé

La simulation des écoulements cavitants est confrontée à des difficultés de modélisation et de résolution numérique provenant des caractéristiques particulières de ces écoulements : changement de phase, gradient de masse volumique important, variation du nombre de Mach, turbulence diphasique, instationnarités.
Dans cette thèse, nous nous sommes interessés aux développement et à l’apllication de divers modèles de turbulence : modèles faiblement non-linéaires (corrections SST et de réalisabilité), ajout des termes de turbulence compressible, application de la correction de Reboud, modèles hybrides RANS/LES (DES, SAS).
Les simulations 2D et 3D montrent que l’ensemble des modèles sont capables de capturer le jet rentrant. En revanche, la dynamique de la poche varie entre les modèles et le manque de données expérimentales ne permet pas de discriminer les modèles entre eux. Il apparaît à la vue des résultats que les approches avec la correction de Reboud ou les modèles SAS améliorent la simulation des écoulements.