LEGI - UMR 5519
Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels


Partenaires

CNRS
Université de Grenoble Alpes


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Équipes > Equipe MOST : MOdélisation et Simulation de la Turbulence > Recherches en cours > Simulations numériques d’écoulements multiphasiques

Simulations numériques d’écoulements multiphasiques

Thèse de Nicolas Odier

Financement : Institut Carnot "Energies du futur"

La puissance des calculateurs actuels permet d’envisager désormais des simulations instationnaires de la turbulence pour des écoulements de plus en plus complexes. Une des nouvelles complexités prise en compte est la présence de deux phases fluides dans les configurations d’écoulements étudiées. Parmi ces configurations, la fragmentation en gouttes d’un liquide soumis au cisaillement d’un fort courant gazeux tient une place importante étant donné son intérêt dans le domaine de la combustion. L’objectif global de l’analyse de phénomène est la détermination de la granulométrie finale en fonction des conditions amont d’injection. Une seconde problématique est ensuite de déterminer la dynamique des gouttes plongées dans un écoulement turbulent. La présente thèse projette d’aborder les problématiques physiques liées à ces configurations à partir de simulations numériques.

Aspect général de l’écoulement d’une nappe liquide cisaillée. Contours de l’interface (en gris) et contours de critère Q colorés par la vorticité transverse