Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels




Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Accueil > Équipes > Equipe MOST : MOdélisation et Simulation de la Turbulence > Recherches en cours

Développement de modèles de turbulence pour la simulation numérique instationnaire du Soleil

Projet CIBLE

Résumé du projet

La puissance des calculateurs actuels nous permet d’envisager désormais des simulations instationnaires de la turbulence pour des écoulements de plus en plus complexes. On doit donc être capable de proposer des outils de simulation instationnaire performants. La SGE est un de ces outils. Elle permet d’accéder aux instationnarités de l’écoulement dans des configurations réalistes. Cependant, elle nécessite un effort de modélisation pour fermer les équations résolues. En effet, avec cette approche, seules les grandes échelles du mouvement sont résolues, il faut donc modéliser les transferts entre ces échelles et les plus petites échelles qui ne sont pas explicitement résolues. Pour réaliser des simulations réalistes de la zone convective du Soleil à l’aide de cette approche, des modèles doivent être développés, non seulement pour le calcul du champ de vitesse mais également pour le calcul du champ magnétique. C’est l’objectif de ce projet mené en collaboration avec F. Plunian (ISTerre) dans le cadre d’une thèse soutenue par la région Rhône-Alpes. Ainsi, après une analyse fine des transferts énergétiques se produisant dans de tels écoulements, de nouvelles procédures permettant de mesurer la performance des modèles développés seront proposées. Des approches d’optimisation des modèles utilisant des techniques sophistiquées de mathématiques appliquées seront également utilisées.