Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Doctorats > Doctorats 2010

Mardi 26 janvier 2010 à 10h - Amphithéâtre de la maison Jean Kuntzmann

Soutenance de thèse d’Angélique Melet Dieudonné

Titre

Les circulations océaniques et les transformations de masses d’eau en
mer des Salomon

Résumé

La mer des Salomon, située dans le Pacifique sud-ouest, représente l’une
des régions parmi les plus complexes et les moins connues de l’océan
mondial. Pourtant, cette mer, qui voit transiter les eaux subtropicales alimentant le Pacifique équatorial, pourrait jouer un rôle notable dans la modulation du climat du Pacifique tropical.

Durant cette thèse, nous avons implémenté un modèle haute résolution de la
mer des Salomon qui nous a permis de caractériser les circulations
océaniques de la région dans la thermocline, ainsi que leurs variabilités.
Nous avons notamment montré qu’une partie des eaux du New Guinea Coastal
Undercurrent rejoint le New Ireland Coastal Undercurrent. Ce courant se
rétroflecte partiellement dans l’Equatorial Undercurrent, produisant une
connexion directe à la thermocline équatoriale.

Une approche lagrangienne des résultats du modèle nous a permis de
caractériser les chemins empruntés par les masses d’eau transitant en mer
des Salomon avant de rejoindre le Pacifique équatorial, ainsi que leurs
transformations. Nous montrons qu’un fort mélange diapycnal est
responsable d’un transfert de chaleur vers le fond et d’une érosion du
maximum de salinité présent dans la thermocline.

Une approche parallèle d’analyse des observations altimétriques
disponibles et de données altimétriques retraitées nous a permis d’étudier
la variabilité de la circulation en mer des Salomon, aux échelles
saisonnières et interannuelles. Nous avons notamment mis en évidence
l’intensification des courants de bord ouest pendant les évènements El
Niño, qui vient compenser la déplétion du volume d’eau chaude du Pacifique
équatorial ouest.