Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels




Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Accueil > Grands équipements > La plateforme tournante Coriolis > Histoire de la première plate-forme coriolis

Histoire - Le projet de barrage du Mont Saint Michel

Ce document est une archive de l’Ina (Institut National de l’Audiovisuel). D’une durée de 5min, il a été enregistré lors de l’émission « Visa pour l’avenir » le 22 octobre 1964.

A l’époque, un projet gigantesque prévoit une usine marémotrice dans la baie du Mont Saint Michel, comportant une digue de 40 km de long et 800 turbines. Ce projet est étudié à l’Institut Polytechnique de Grenoble, au laboratoire de mécanique des fluides, dans la section de l’étude des marées. L’interview de Monsieur Gabriel CHABERT D’HIERES, responsable de l’étude, montre la grande plaque tournante Coriolis (telle qu’elle était à l’époque) permettant de modéliser les flux, et de prévoir les conséquences d’un tel équipement sur les riverains.