LEGI - UMR 5519
Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels


Partenaires

CNRS
Université de Grenoble


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Présentation > Témoignage > Témoignages d’anciens doctorants

Témoignages d’anciens doctorants

Le Legi est très actif en formation par la recherche puisqu’il accueille plus de 70 doctorants et post-doctorants.

Cette rubrique rassemble quelques témoignages d’anciens thésards du LEGI ainsi que de doctorants en cours. Créée à l’initiative des représentants doctorants au Conseil du Laboratoire, elle est destinée à fournir aux doctorants actuels mais aussi futurs quelques exemples de devenir professionnel relevant aussi bien du domaine public que privé.

Ella a aussi vocation à maintenir une interaction avec le réseau d’anciens, le personnel du laboratoire (contacts, bouche à oreille…) parce que ces éléments sont la clé de voûte de la préparation de l’avenir professionnel.

Si vous êtes un(e) ancien(e) doctorant du LEGI, merci d’envoyer votre témoignage ou tout autre information d’intérêt pour les doctorants actuels et futurs aux représentants des doctorants :

legi-representants-doctorants (A) legi.inpg.fr

Veuillez trouver ci-dessous une synthèse de leurs témoignages :


«  De mon point de vue la thèse que j’ai effectuée au LEGI a été très bénéfique. Mon expérience de recherche m’a confirmé que les aspects humains sont fondamentaux, il ne faut jamais les négliger. Donner régulièrement des nouvelles aux personnes que vous avez rencontrées afin d’entretenir votre réseau de relation pourra toujours vous être utile  »

Cyril PICARD – Post-Doctorant au département de physique, Cambridge - Royaume-Uni (Soutenance de thèse : 2007)


«  Mon passage au LEGI a été important pour intégrer le CEA, qui a été lui-même décisif pour intégrer AREVA en tant que docteur (et non ingénieur). Quoi qu’il en soit, je conserve de très bons souvenirs de mes 4 années (DEA + THESE) passées dans une ambiance très agréable et avec des gens très compétents. Bref, si c’était à refaire, je le referais volontiers  »

Olivier DOCHE - Ingénieur CDI chez AREVA NP, Paris (Soutenance de thèse : 2006)


«  Le LEGI est formé de personnes entières et passionnées. Elles s’imposent une rigueur qui offre une très bonne école quant à l’appréhension des systèmes complexes. S’attaquer à un problème en ayant pleine conscience des incertitudes inhérentes à son traitement est le fondement d’une approche organisée et épanouissante et qui sera valorisable dans de nombreux secteurs. Mon expérience au LEGI a été significative. Il existe encore aujourd’hui un lien très fort entre mon travail de thèse et le poste occupé actuellement  »

Nicolas GRATIOT - Chargé de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Mexique (Soutenance de thèse : 2000)


«  Par rapport à mon travail actuel, mon travail de thèse a été très utile. Je travaille actuellement à l’Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées, Paris-Palaiseau en tant qu’enseignant-chercheur. Je donne des cours en Environnement, fais de la gestion de cours et d’élèves, et de la recherche sur les échanges côtes-large en Méditerranée  »

Karine BERANGER - Enseignant-Chercheur à L’ENSTA, Palaiseau (Soutenance de thèse : 2000)


«  Mon expérience au LEGI fut significative et il y a eu un lien fort entre mon travail de thèse et mon premier emploi puisque j’étais déjà employé par SHOM. Mon conseil pour la recherche d’emploi : regarder régulièrement le site d’earthworks, qui est le meilleur (fréquemment remis à jour et très utilisé par les instituts - étrangers toutefois -) pour trouver un post-doc/boulot dans le domaine des sciences de la terre.  »

Yves MOREL – Chef du département recherche au SHOM, Toulouse (Soutenance de thèse : 1995)