Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels




Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Accueil > Emplois, Stages, Thèses > Bourses de thèses - financement acquis

Thèse : Évolution et développement des courantes gravitaires en rotation

Profil et compétences recherchées

La candidat doit connaître plusieurs techniques, comme la PIV et avoir des notions sur la fluorescence induite par laser. Il doit avoir des bases solides en mécanique des fluides géophysiques et/ou océanographie et maîtriser le pre-post traitement des données ainsi que de bases solides en modélisation théorique et numérique. Curiosité, autonomie et entreprenance sont également requis.

Présentation détaillée du projet doctoral

La dynamique du climat dépend de notre compréhension de la dynamique des océans sur une grande variété d’échelles en interaction dans le temps et l’espace. Les courants gravitaires représentent l’un des processus clés à la sous-mésoéchelle qui conduisent aux transferts d’énergie, ont un impact sur la structure thermohaline et sur l’échange vertical des masses d’eau dans l’océan, mais leur représentation reste difficile pour les modèles numériques. L’objectif de ce projet de thèse est d’étudier la vie d’un courant gravitaire, de sa génèse à la dissipation finale à l’intérieur de l’océan. Des avancées décisives sont attendues pour les prévisions climatiques en utilisant la plateforme tournante Coriolis pour les expériences aux capacités améliorées grâce à sa reconstruction récente, en utilisant des techniques de mesure avancées (PIV 3D, PIV/LIF) et en incluant des études théoriques (diagnostic PV, analyse de stabilité) et numériques avec le model non-hydrostatic CROCO.

Contacts :

Lieu : LEGI - Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels, Grenoble, France

Voir aussi : http://www.adum.fr/as/ed/voirproposition.pl?langue=fr&site=edtue&matricule_prop=28332