Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Événements > Événements 2017

Plateforme Coriolis : Mécanismes de transfert d’énergie et convergence des statistiques d’ordre 4 de la turbulence d’onde de gravité.

Les couplages non-linéaires entre ondes permettent le développement d’un régime turbulent. C’est notamment le cas pour les ondes à la surface de l’océan qui peuvent ainsi avoir un spectre très large et donc conduite à une forte rugosité de surface, ce qui a alors un impact sur le couplage atmosphère-océan par exemple. Pour ces ondes de surface de gravité, le terme non linéaire de l’équation d’onde est quadratique et donne lieu a priori à des couplages à trois ondes. La théorie de la turbulence faible, supposée décrire les régime turbulents très faiblement non linéaires, prévoit que les couplages efficaces pour développer la cascade turbulente fassent intervenir des ondes résonnantes. Or, du fait de la relation de dispersion de ces ondes, il n’existe pas de résonances à trois ondes et donc la théorie implique que les couplages fassent intervenir 4 ondes.

Le but de cette série d’expérience est de mettre en évidence ces couplages à 3 ou 4 ondes via des analyse de type bi- ou tri-cohérence. Ces analyses statistiques nécessitent de gros volumes de données afin de converger les estimateurs statistiques. Nous mettons en place des enregistrements via des sondes ponctuelles ou des mesures stéréoscopiques correspondant à plusieurs heures d’enregistrement continu afin d’avoir la quantité de données adéquate pour atteindre cet objectif.

Project Leader : Nicolas MORDANT : UGA.

Members : Antoine CAMPAGNE, Roumaissa HASSAINI, Ivan Redor : UGA.