Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Actualités > Séminaires > Séminaires 2015

Mercredi 01 juillet 2015 à 11h00 en salle K118

Professeur Smaine Kouidri, UPMC, Paris VI

Titre/Title : Contribution à la maîtrise des écoulements
instationnaires dans les turbomachines

Contact : Regiane Fortes (équipe Energétique)

Thématique : Smaine Kouidri s’intéresse aux écoulements compressibles et
incompressibles dans les turbomachines, au développement et à
l’implémentation de modèles de fluctuation de pression dans les machines
tournantes, à l’acoustique non linéaire des écoulements oscillants et
aux dissipations d ’énergie associées, ainsi qu’à des problèmes liés à
la thermoacoustique.

Résumé/Abstract : La maitrise des écoulements instationnaires dans les turbomachines constitue un champ d’investigation dans lequel les ingénieurs et les chercheurs ont beaucoup œuvré ces dernières décennies. Les turbomachines qu’elles soient réceptrices ou génératrices et présentes dans de nombreux domaines d’application sont relativement complexes dans leur conception et leur fonctionnement. Les contraintes énergétiques puis environnementales, en particulier dans le secteur de l’énergie et du transport ont beaucoup contribué à leur évolution. Les avancées réalisées dans la maitrise de la physique relativement complexe telle que la cavitation ou l’aéro-hydroacoustique en sont la meilleure preuve. Ces progrès ont été rendus possibles grâce à la maîtrise des écoulements internes, souvent tridimensionnels et fortement instationnaires.
Quelques exemples d’études réalisées dans le domaine de la maitrise des écoulements instationnaires seront présentés durant ce séminaire, à savoir :
Métrologie embarquée pour l’étude du champ de pression instationnaire sur des aubages à empilement variés.
Investigation des phénomènes cavitants des pompes à engrenages pour moteurs aéronautiques.
Étude expérimentale de l’écoulement et de l’interaction entre deux rotors contrarotatifs subsoniques.